Suite à la découverte de la nouvelle série Jeux d’influence co-produite et diffusée par ARTE, la rédaction d’OITNB a décidé de rencontrer Uta Cappel, chargée de programmes pour les séries au sein de l’Unité Cinéma et Fiction d’ARTE G.E.I.E à Strasbourg  pour une interview exclusive !

Commençons par une courte présentation: Quel est le volume de diffusion de film de cinéma et de fiction sur la chaîne ARTE ? Quelle est l’origine des films et quelle est la spécificité de la chaîne en terme de diffusion ?

Les films de cinéma et de fiction représentent 25% de la diffusion. Les deux-tiers des programmes diffusés sur ARTE sont des inédits. Les films de cinéma, de fiction et les séries viennent d’Europe ou d’ailleurs, souvent inédits à la télévision et en version originale.

ARTE diffuse 6 films de cinéma par semaine et 75% de téléfilms sont co-produits par ARTE. La chaîne soutient des réalisateurs issus de tous les continents. Tous les genres et tous les sujets, même les plus délicats y ont leur place: les incontournables classiques, mais aussi les westerns, les polars, films d’horreur, science-fiction etc…

Tous les programmes d’ARTE sont diffusés en français et en allemand. Mais la chaîne propose aussi 400h/an de magazines, documentaires et spectacles sous-titrés en anglais, espagnol, polonais et italien. Il s’agit d’une expérience co-financée par l’Union européenne pour favoriser la distribution multilingue de contenus. Par ailleurs, les programmes d’ARTE sont disponibles sur 4 écrans: télévision, ordinateurs, tablettes et mobiles.

Quel est l’impact de la dimension franco-allemande et de plus en plus européenne, sur le choix des films de cinéma et de fiction ? 

Régulièrement, nous co-produisons des séries franco-allemandes comme récemment Eden qui est un très joli succès, diffusé au mois de mai 2019. C’était une co-production entre des partenaires d’ARTE, l’ARD (Das Erste) avec le SWR (Südwestrundfunk) et ARTE France. Le réalisateur franco-allemand Dominic Moll s’était penché sur le sujet de la crise des réfugiés en Europe.

Arte Eden

Comment les séries et les films d’ARTE sont-ils produits ? Quel est le volume de production annuelle ? Avec qui collabore-t-elle ?

ARTE France assure plus de deux tiers de la case série du jeudi soir Primetime et second Primetime avec des co-productions françaises et internationales et des achats :  Jeux d’influence qui a cartonné en juin, ou encore Hierro et Mytho que nous attendons à la rentrée. Les deux dernières séries étaient primées au festival « Séries Mania » à Lille, LE rendez-vous de la série internationale en France.

Le reste des places de la case série du jeudi se partagent la ZDF (Zweites Deutsches Fernsehen), l’ARD et ARTE G.E.I.E. ARTE a co-produit avec la ZDF par exemple les séries Bad Banks, Bauhaus – Die Neue Zeit ou 1864. L’ARD se lance quand à elle actuellement dans une grande série (8 épisodes de 52 minutes) qui sera un mélange de Lost et de Lord of the Flies pour laquelle on attend le dernier feu vert. Des achats du SWR étaient Fortitude, un thriller qui passe au grand nord ou encore la série norvégienne Mammon qui avait  décroché un International Emmy Award en tant que Meilleure Série Internationale. Le NDR (Norddeutscher Rundfunk) nous avait également procuré Les Héritiers, une saga danoise autour de quatre frères et soeurs et leur héritage.

Arte Mammon

ARTE G.E.I.E s’occupe des co-productions avec les partenaires internationaux d’ARTE, comme The Lynching, une co-production avec la télévision tchèque ou une production en cours avec la télévision suisse (Et soudain la paix). Il y a aussi des achats comme la récente série australienne Mystery Road qui était un grand succès à l’antenne.

Quels sont les éléments qui permettent d’identifier un bon scénario ?

On juge les scénarios d’une série sur beaucoup de critères différents : histoire, thèmes, personnages, dialogues, conflits, cliffhangers (suspens), maîtrise du récit de plusieurs personnages en parallèle etc…

Quel est le film ou la série réalisée pas ARTE qui a le mieux marché et pourquoi à votre avis ?

La série co-produite par la chaîne qui a très bien fonctionné en France, moins en Allemagne, est Jeux d’influence qui parle des lobbyistes qui influencent les décisions politiques. La série raconte le conflit entre une grande entreprise de l’agrochimie dont les produits commercialisés nuisent gravement à la santé et un agriculteur soutenu par un député bataillants pour l’interdiction du pesticide toxique… Un sujet brûlant d’actualité qui a su trouver son public.

Arte Jeux d'influence

La série de 6 épisodes Jeux d’influence, diffusé en juin sur la chaîne ARTE est disponible en replay jusqu’au 26 juillet 2019 sur https://www.arte.tv/fr/videos/077286-001-A/jeux-d-influence-1-6/.

Ne ratez pas non plus notre prochain article pour connaître notre avis sur la série qui révèle la face cachée du lobbying aujourd’hui.

Céline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *